Résumé et réflexion – prenez le temps de lire!

Merci à Françoise G

🟥 Attention : La publication est longue à lire et sujette à censure. 

✅ L’Histoire se souviendra de « l’appel du 18 juin » du Général de Gaulle, et désormais de « la validation par le Conseil Constitutionnel de la loi sur le Pass Sanitaire » du 5 aout 2021, par la grâce des Fabius Père et fils, et sous l’impulsion d’Emmanuel Macron. Mais ne soyons pas dupes : Macron n’est qu’un exécutant. 

«  Nous sommes en Guerre »

Souvenez-vous, c’était le 16 Mars 2020. Ce jour-là, nous avions retenu ceci de la déclaration d’Emmanuel Macron. Le contexte était totalement inédit, l’inquiétude de la Nation semblait légitime et largement partagé par la majorité d’entre nous. Le fait est que, pour comprendre ce qui nous tombe sur la tête depuis 19 mois, nous n’avions absolument aucun élément de comparaison. Cependant, certains citoyens étaient déjà critiques, et avaient vu dans cette formule du Chef de l’Etat un nouvel élément de langage théâtral, comme la Macronie nous en avait donné l’habitude. Et d’autres sont entrés pleinement dans la Peur. Pour n’en plus sortir. 

Si la route du Covid a été systématiquement jalonnée de mensonges depuis les premières heures, ce soir-là pourtant, Emmanuel Macron nous avait dit la vérité : Nous sommes en Guerre. Le Président de la République venait officiellement de déclarer la Guerre à son Peuple, mais nous ne l’avions pas compris. Nous n’avions pas mesuré le sens profond de sa phrase, nous n’avions pas envisagé une seule seconde que c’était une déclaration de guerre en bonne et due forme adressé aux pauvres pommes que nous sommes. 

✅ Pourtant, certains avaient bien senti venir le coup de Trafalgar. Les lanceurs d’alerte sortaient du bois dès 2020 :

sur l’origine réelle du virus, qu’il est désormais officiellement admis qu’on doive sérieusement s’en interroger ; 

sur les traitements efficaces et peu onéreux dont les malades furent privés pour rester chez eux à se gaver de doliprane, en attendant la décrépitude et/ou la mort ; 

sur la folie furieuse que constitue cette Aude quotidienne au vaccin providentiel, fusse t’il potentiellement dangereux, contre une maladie officiellement responsable de 0,17% de morts en France en 19 mois ; 

sur l’avènement grossier et parfaitement intolérable d’un pass sanitaire devenu inéluctable et qui achèvera de diviser les Français en deux camps, fracassant définitivement, peut-être, le peu qui reste d’unité de la Nation sur des rochers Orwelliens.  

🟨 Mais pris pour cible par les snipers des médias mainstream, avec une force de frappe médiatique inégalable, la ligne Maginot des lanceurs d’alerte a été mise à rude épreuve. Aux premières loges du stand de tir, les débunqueurs appliqués du journal Le Monde. Partiellement financé par Bill Gates, comme chacun sait, qui œuvre dans le milieu vaccinal, cela n’aura échappé à personne. Pour l’objectivité journalistique, circulez, y’a rien à voir. 

Contrairement à ce que nous entendions en boucle sur tous les plateaux télé à propos des « sceptiques », les haineux, les discriminants, les donneurs de leçons n’étaient pas ceux que l’on croit. Ils étaient là tous les jours, en ordre de bataille, bien peignés et maquillés, le doigt sur la couture du pantalon, le prompteur réglé au millimètre, face caméra, pour un show improbable et ininterrompue de 19 mois. Certains appellent même à venir chercher les non vaccinés avec les dents, et les embarquer avec les menottes se faire injecter de force. Les haineux ne sont pas ceux que l’on croit.

✅ Nous sommes en guerre. Une guerre de communication ? Non, c’est plus que ça, c’est une guerre stratégique. Si l’analogie militaire vous dérange ou vous choque, prenons un autre angle, plus ludique : imaginez un échiquier. Nous venons de rejoindre une partie d’échecs qui a commencé sans nous, sans savoir contre qui on joue et avec combien de coups de retard. Une partie d’échecs grandeur nature, dont nous sommes les pions. De l’autre côté de l’échiquier, face à nous il y a Emmanuel Macron bien entendu, mais avec tout un staff en coulisses et une oreillette discrète. De moins en moins discrète, l’oreillette, cela dit.  

Et en parlant de staff, nous ne parlons pas de ses communicants et conseillers à l’Elysée, mais de ses mentors. De ses sponsors. De ses maitres. Macron est l’épouvantail qui nous distrait de ce qui est réellement important, celui qui attire notre attention pour que nous ne regardions pas ailleurs. 

✅ Franck Lepage, le pertinent vulgarisateur de la culture populaire qui expose très intelligemment les tenants et aboutissants du système qui s’impose à nous depuis des décennies, a avancé une comparaison historique et elle est parfaite : comme Hitler, Macron a été élu grâce à une propagande médiatique omniprésente et omnipotente. Hitler ne s’est pas fait tout seul, Macron non plus : il avait des soutiens. Il a bénéficié d’un appareil propagandiste en mode rouleau compresseur, disons en mode Char d’assaut pour l’époque. Des médias ont pris fait et cause pour Macron depuis le début, et encore aujourd’hui, plus que jamais. Ce n’est pas un amalgame malheureux comme la bien-pensance nous en dispense régulièrement, c’est une comparaison pure de la promotion dont et l’un et l’autre ont bénéficié. La question que nous devons nous poser, c’est pourquoi, et grâce à qui ? 

Qui a financé cette couverture médiatique totalement déraisonnable et manichéenne ? Qui a financé les articles, photos, couvertures, tirages de ces journaux dédiés à la gloire d’un parfait inconnu dont le passage en tant que Ministre est pourtant loin de rester dans les annales de la 5e République, en termes de dignité et de morale ? 

Qui tire les ficelles de notre Président, et pourquoi ? Nous focalisons tous sur l’hôte de l’Elysée, mais il est important que le plus grand nombre d’entre nous comprenne que, non, nos malheurs actuels et l’état déplorable dans lequel est plongée notre Société ne peuvent être imputés qu’à cet homme. 

✅ Notre problème est bien plus vaste et profond qu’il n’y parait. C’est là que nous devons comprendre combien de coups ont été joués sans qu’on s’en rende compte, et accessoirement, depuis quand. Revenons au contexte sanitaire, et remontons le temps progressivement. Mis en Place par Hollande en 2016, Laurent Fabius préside le Conseil Constitutionnel, qui compte 9 membres lui compris. On les appelle « les Sages ». 

Que viennent-ils de valider, pour faire simple ? L’extension du pass sanitaire  dans tous les domaines souhaités par l’exécutif, des terrasses des bars et cafés à certains centres commerciaux, Et la vaccination obligatoire des soignants et des personnels en contact avec le public. Les héros d’hier sont les boucs émissaires d’aujourd’hui. 

🟥 Le pass sanitaire est également requis pour les visiteurs ou les patients non urgents dans les établissements de santé et maisons de retraite, tant que ce dernier ne fait pas “obstacle à l’accès aux soins”. Les Sages ont estimé que l’instauration du pass sanitaire était justifiée, au nom d’une “conciliation équilibrée” entre les exigences de protection de la santé et des libertés individuelles.

Quelle est l’application pratique de cette décision ? 

Qui définit l’urgence qui exonère d’un pass sanitaire pour accéder aux soins, sur quels critères ? 

Se rendre au chevet d’un patient malade ou mourant n’est désormais plus possible sans pass sanitaire, où sont passées l’éthique et la décence ? 

Interdire à une majorité de français, pas malade, d’accéder aux loisirs, c’est cohérent et déontologique ? 

Et bien entendu, pour les salariés récalcitrants, la procédure de suspension du contrat de travail sans rémunération entérinée, est une injustice absolue. 

🟥 Voilà ce qu’ont statué les Sages, sur la base de 0,17% de morts.

 Voilà le projet de Société qu’on est en train de nous imposer, par l’intermédiaire d’un individu officiellement élu avec une poignée d’électeurs après que l’intérêt des français pour l’appareil politique ait patiemment été sapé au fil des années. 


✅ Et si tout cela était en fait planifié de longue date ? Macron déroule sa stratégie sanitaire insufflée depuis novembre 2020 par le cabinet McKinsey, avec à sa tête le fils de Laurent Fabius, régulièrement reconduit auprès de l’Elysée dans sa mission de conseil. Et sous-entendre qu’il y aurait un conflit d’intérêt évident entre le père et le fils serait une théorie complotiste ? Que notre culture politique collective soit émoussée, certes. Cela ne fait pas de nous des aveugles décérébrés pour autant. Bien évidemment que le projet de loi aiguillé par le cabinet du fiston allait être adoubée par le paternel. Le sceau des Fabius est définitivement celui de l’infamie et de la trahison. Celle faite au peuple. 

01 janvier 2020, juste avant le chapitre Covid, le gouvernement d’Emmanuel Macron annonce la suppression de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, dont les services seront désormais directement dépendants du premier ministre. 2020 verra pourtant passer le nombre de pauvres au-dessus de la barre des 10 millions, presque un français sur six, mais cet organisme ne pourra plus produire d’études en toute indépendance comme il le faisait depuis vingt ans. 

Est-ce uniquement le fait du covid, ou des mesures politiques ont favorisé cela, malgré tout ? 

Regardons cela attentivement. Macron et sa contribution personnelle à loi El Khomri de 2016, et les reformes prud’hommales par ordonnances en 2017, vous vous souvenez ?


 🟨 Depuis 2017 et ses ordonnances, parmi les mesures phares réformant le Code du travail, la loi Macron précise que le droit au télétravail du salarié est élargi.Le droit au télétravail est élargi… Combien cela concerne de français, en 2017 ? Le cabinet Obergo précise à l’époque que “les entreprises restent toujours frileuses sur le télétravail qui se développe malheureusement moins vite que ne le disent les chiffres « officiels », malgré la forte demande des salariés”. Obergo estimait que le taux réel de télétravailleurs en France (ensemble des secteurs d’activité) était plus près de 2 % que de 16 %. Une loi ficelée par Emmanuel Macron pour 2% de salariés en 2017, mais une disposition finalement bien commode pendant le contexte covid. Macron un visionnaire ? Le hasard fait bien les choses. A moins qu’il ne s’agisse pas de hasard.Le 1er décembre 2016, l’une des mesures les plus contestées de la loi Travail est entrée en vigueur: la redéfinition des motifs de licenciement économique. Objectif affiché: « sécuriser » l’employeur face au juge. Le ministre Macron à l’époque s’est notamment félicité que la réforme du licenciement économique, qu’il a fortement impulsée, ait été « préservée ». « Cela va permettre d’aligner la France sur le droit de l’Union européenne », avait-il déclaré. Tiens, l’Union Européenne… Nous y reviendrons. 

 ✅ Faisons un premier constat sans tourner autour du pot : avec 0,17% de morts, la dangerosité de ce virus est délibérément exagérée. Les traitements efficaces sont dénigrés depuis le début et avec acharnement, entre autres par une Karine Lacombe décorée de la légion d’honneur pour services rendus au combat contre le covid. Pour désinformation constante et systématique serait plus juste. La nécessité absolue de se précipiter sur ces vaccins-là, sortis de la culotte du Diable en un temps record ne se justifie pas au regard du nombre de morts et des hospitalisations. Les variants se transmettent plus facilement sans être plus agressifs et ne tuent pas davantage. Le ministre de la santé confond sciemment les termes malades et contaminés. Les labos négocient directement et dans le plus grand secret leurs contrats avec l’Union Européenne. L’Union Européenne… 

 ✅ Au-dessus de Macron dans la liste de nos persécuteurs, il y a l’Union Européenne. Mais ce n’est pas une persécution simplement administrative et technocratique, c’est beaucoup plus pourri que ça. Avec la mise en place de sa stratégie vaccinale européenne le 17 juin 2020, la Commission européenne qui n’a aucune politique sanitaire commune et autonome digne de ce nom, endosse son costume de Chevalier Blanc et assume la responsabilité de garantir aux citoyens de l’Union un accès rapide et sûr au vaccin contre le Covid-19. Elle va alors faire ce qu’elle fait le mieux : jeter notre argent par les fenêtres.Elle va financer la recherche privée de Big Pharma, en bon mécène. Cette stratégie repose sur le principe du contrat d’achat anticipé : de l’argent mis à disposition des labos dont les programmes de recherche sont jugés assez crédibles et avancés pour s’engager financièrement auprès d’eux. Et, en contrepartie, les labos s’engagent à fournir en priorité les doses de vaccins produites aux pays européens. Mais si la Commission européenne finance la recherche, ce sont les États membres qui devront ensuite acheter les doses une fois la production de vaccins engagée. Et, si l’une ou l’autre des recherches financées venait à ne pas aboutir ou si le vaccin trouvé n’était finalement pas autorisé à être mis sur le marché, les fonds investis par la Commission seraient perdus. 

🟨 Synthèse rapide, c’est répétitif mais très instructif : L’UE finance massivement les recherches des labos, mais les États membres vont quand même devoir acheter leurs doses au prix fort. Et si les recherches échouent ou si le vaccin n’était pas autorisé à être mis sur le marché, les fonds investis depuis le début seraient perdus.Pas pour tout le monde. 

 ✅ Comprenez bien que la France, Etat membre de l’UE contributeur à son budget de fonctionnement, est déjà passée à la caisse au moins deux fois dans cette histoire. Nous avons financé des vaccins, puis nous les avons achetés. Nous avons payé 2 fois chaque dose produite. Et les labos qui, engrangeant déjà quelques milliards tombés du ciel dans l’opération, ont en plus communiqué innocemment sur les résultats supposés de leurs produits, les fameux 90% dont nous sommes très loin, soulignons-le, provoquant des bonds de leurs actions en bourse, et générant encore quelques milliards au passage. Comment le milieu pharmaceutique a-t-il pu négocier aussi aisément un contrat à ce point avantageux avec l’UE, lui faisant gagner des milliards d’euros dans n’importe quelle configuration ? Pour 0.17% de morts ? Alors que des traitements qui ne coutent rien existent ? Qu’a fait Macron pour empêcher cette hérésie stratégique et financière émanant de l’UE ? Pourquoi Macron a continué de fermer presque 2000 lits d’hôpitaux pendant la crise sanitaire ? Pourquoi promettre de ne pas faire d’économies sur le dos de l’hôpital le 15 avril 2018 avant d’annoncer une coupe d’un milliard quinze jours plus tard, le 1er mai ? 

🟥 Parce que l’UE, encore elle, impose à la France de réduire ses dépenses publiques. Toutes nos fermetures de lits, de services, d’hôpitaux depuis deux décennies en sont le fruit pourri. Macron obéit à l’UE, car la France en est un Etat membre, et que nous n’avons plus le choix de notre politique économique, elle nous est imposée. Et Macron, en fervent européiste, est particulièrement zélé. La France n’est plus présidée, elle est gérée, administrée. L’abandon du Franc, les fusions de nos communes, de nos régions, la négation de notre culture par le Chef de l’Etat ont pour dessein notre intégration progressive et feutrée dans un modèle plus vaste et uniformisé, l’Union Européenne et la zone euro. Nous allons être dissous et disparaître dans des sables mouvants, car c’est la fonction de l’UE, et la volonté de ceux qui œuvrent en coulisses.  

✅ Bonne nouvelle : nous commençons à nous approcher de la vérité. Macron est le valet de l’UE, mais l’UE n’est qu’une vitrine. Car, entre parenthèses, l’argument de l’euro comme monnaie unique pour rivaliser avec la Chine et les USA en payant les uns pour bâtir des ponts en Europe, ou acheter des avions de combats aux autres au lieu de privilégier notre propre industrie, c’est une fumisterie sans bornes. Quel rapport avec le Covid ? Nous y venons. Qui prend ces décisions absurdes au sein de l’UE ? Qui sont ces technocrates qui nous imposent leur vision socioéconomique ? Elise Lucet avait démontré de façon très claire que les textes approuvés par les députés européens sont parfois des copiés-collés à la virgule, sans même avoir été relus car comportant exactement les mêmes fautes de frappe à l’occasion, émanant directement des lobbies. Ceux de l’industrie du tabac, et ceux de l’industrie pharmaceutique, bien entendu. Comment expliquer autrement la nature des contrats signés avec Big Pharma pour les vaccins ? L’UE est sous l’influence permanente des lobbies. C’est sa fonction. 

🟨 Economiquement, la gestion sanitaire du Covid par le Gouvernement a eu des impacts monstrueux sur notre économie, du fait du confinement et de la fermeture des entreprises pendant cette période. La BCE a sorti de son chapeau un plan de relance de 750 milliards qu’il faudra rembourser, pour oxygéner toute la zone euro. Pourquoi un tel plan n’a jamais été envisagé une seule fois pour éradiquer la faim dans le Monde ? C’est trop lourd, ingérable, irréaliste ? Alors comment un tel plan peut-il être digeste pour un Etat comme la France dont la dette personnelle est estimée à plus de 2 500 milliards ? Comment accepter fièrement un tel plan, pour 0.17% de morts, alors qu’aucune volonté politique, jamais, n’a pris l’initiative de faire tourner la planche à billets aussi vite et massivement pour une cause humanitaire qui en vaille vraiment la peine, pour bâtir des écoles, creuser des puits, vaincre le cancer ou le sida ? Quels intérêts servent ce système monétaire ? Cela n’a pourtant pas l’air impossible, quand c’est fait pour le Covid. Pour 0.17% de morts.  

 ✅ Nommée à la tête de la BCE par Macron, Christine Lagarde officialise en novembre 2020 que le Grand Reset est dans les tuyaux. La zone euro menace de s’effondrer, c’est officiel, et il faut anticiper un nouveau système économique. Et si cela faisait partie « du plan » ? Revenons 30 secondes à notre partie d’échecs. Nous avons donc pris une partie en cours de route et nous avons un certain nombre de coups de retard. Combien ? Notre problème profond est que nous sommes en réaction à tout ce qui nous arrive. Nous tentons de réagir, de nous défendre, mais tout ce que nous faisons est fait dans l’urgence. Et tout ce que nous faisons a été anticipé. Nous luttons, ils planifient. Et s’en amusent probablement. Nous sommes une fourmilière grouillante et gesticulante à leurs yeux. Ce sont des Dieux. 

 ✅ L’Euro va s’effondrer, in fine le Covid en sera probablement la cause. En 2014, Christine Lagarde, encore patronne du FMI à ce moment-là, évoque pour la 1ere fois le Reset monétaire, car l’Euro n’est déjà pas au mieux. Cette déclaration a pour cadre… Le forum de Davos. Celui de Klaus Schwab. En 2014 justement, Macron est intronisé chez Bilderberg. C’est quoi, Bilderberg ?

 🟨 C’est un groupe qui voit le jour en 1954. Un club VIP des gens qui font le Monde, qui tiennent les cordons de la bourse et décident entre eux de ce qui doit être fait. Bilderberg a la réputation de faire des Présidents et des Premiers Ministres. Comme Clinton, Tony Blair, Macron, Edouard Philippe, tous élus ou investis après leurs intronisations. Dès 1967, la conférence de Bilderberg est présentée comme faisant partie d’une conspiration mondiale visant à instaurer un gouvernement mondial dirigé par les États-Unis et prévoyant l’abandon des souverainetés nationales. Or, il n’y a pas de fumée sans feu : que constatons nous aujourd’hui ? Relisez ce que nous écrivions plus haut : La France n’est plus présidée, elle est gérée, administrée. L’abandon du Franc, les fusions de nos communes, de nos régions, la négation de notre culture par le Chef de l’Etat ont pour dessein notre intégration progressive et feutrée dans un modèle plus vaste et uniformisé, l’Union Européenne et la zone euro. Nous allons être dissous et disparaitre dans des sables mouvants, car c’est la fonction de l’UE, et la volonté de ceux qui œuvrent en coulisses.  

✅ Henry de Castries, ancien PDG d’AXA jusqu’en 2016 est le Président du Comité de Direction de Bilderberg depuis 2012. Et c’est cette année-là que François Fillon s’appuie sur Axa pour créer sa société de conseil 2F Conseil. Le groupe AXA est le premier client de la structure créée, Henri de Castries fixant lui-même la rémunération prévue pour François Fillon. Fillon qui confessa à Philippe de Villiers que, « Bilderberg, ce sont eux qui nous gouvernent ». Un François Fillon, bien entendu également intronisé chez Bilderberg. Charles Michel, Président du Conseil Européen depuis le 1er décembre 2019, pile avant le début de la crise du Covid et la négociation des contrats entre l’UE et Big Pharma. Intronisé chez Bilderberg en 2015. Klaus Schwab est un ancien membre du Comité de Direction de Bilderberg, pour la petite histoire. Là, nous touchons du doigt quelque chose de significatif : en 1971, Schwab a obtenu une subvention de la Communauté européenne, déjà la communauté européenne, pour mettre en place un rendez-vous centré sur les méthodes américaines de gestion pour économistes et entrepreneurs. Il y accueillera ses premiers hommes politiques en 1973. Et cette même année, Le milliardaire David Rockfeller crée avec Henry Kissinger la Commission trilatérale, une organisation privée devant rapprocher États-Unis, Europe occidentale et Japon dans une perspective de mondialisation. Les fondateurs sont issus du groupe… Bilderberg.

 🟨 C’est le même petit monde de « puissants » aujourd’hui, politiques, économistes, militaires, capitaines d’industries, têtes couronnées, journalistes, patrons de presse écrite qui s’y croisent. Et Macron a joui d’une couverture médiatique jusqu’à l’écœurement pour le porter à l’Elysée, n’oubliez jamais ça.Peut-on considérer que les médias soient objectifs dans leur traitement de l’impact réel du Covid sur les hôpitaux, sur les vaccins et sur la politique sanitaire du Gouvernement ? 

 ✅ Un dernier mot sur la politique sanitaire justement, et le Conseil Constitutionnel. Alain Juppé y siège depuis mars 2019. Il a été intronisé chez Bilderberg en 2015. Laurent Fabius l’a été en 2016, l’année de sa nomination à la tête du Conseil Constitutionnel. Hasard du calendrier. Christine Lagarde chez Bilderberg, vous êtes surpris ? Bruno Le Maire, Jean Michel Blanquer, François Lenglet, Valls, DSK… jusqu’à  Pompidou.  

✅ Et de quoi peuvent bien discuter entre eux ces gens-là ? D’un nouvel ordre mondial, peut-être ? Mais est-ce vraiment un fantasme complotiste ? Le Pape, Obama, Sarkozy, Biden, d’autres l’évoquent ouvertement, ils partagent la même vision d’un changement de Société. C’est un projet concret, Sarkozy affirmait lui-même, en l’appelant de tous ses vœux, que « personne ne pourrait s’y opposer. »

 ✅ Résumons la situation actuelle et l’ensemble des mesures délirantes qu’on nous impose en une phrase, et demandez-vous si cela fait sens : Le Covid pourrait être le prétexte, le Grand Reset le moyen, et le Nouvel Ordre Mondial, l’objectif. Délire complotiste ou triste réalité ? 0.17% de morts. Que penser d’un entre soi des plus puissants de ce monde, qui se retrouvent lors de réunions VIP dont rien ne filtre ? Attali est dans tous les cercles d’influence depuis des décennies, il a eu l’oreille de tous les présidents depuis 40 ans. Politiquement il a fait émerger Macron, officiellement il l’a présenté à Hollande. Tout a été fait pour désintéresser les français de la politique ces dernières années. La télévision est une arme de désinformation massive et d’abrutissement de la population. Marlene Schiappa qui évoque Hanouna pour animer le débat du second tour des présidentielles de 2022, par exemple, que faut-il de plus pour décrédibiliser le monde politique ? A qui appartiennent les grands médias ? Les instituts de sondage ? De qui sont proches ces capitaines d’industrie dont toutes les décisions politico-économiques d’Emmanuel Macron ont contribuées à faire croitre de façon exponentielle les fortunes et bénéfices, quand le nombre de pauvres explose dans l’indifférence générale ? Klaus Schwab, Laurent Alexandre, Bill Gates (lui aussi membre de Bilderberg depuis 2010), Jacques Attali sont des visionnaires. Il est question dans leurs propos de transhumanisme, d’optimisation, de puces cérébrales. Une même vision du Monde de demain, qui trouverait probablement sa place dans un Nouvel Ordre Mondial. 

 ✅ Revenons au Covid. Qu’est-ce qu’on est en train de lui faire justifier ? Vacciner massivement une population saine, ce qui est délirant. Vacciner les enfants qui ne sont pas malades de ce virus, ce qui est révoltant. Imposer comme unique thérapie possible des vaccins à ARN messager expérimentaux sans les années de recul nécessaires pour estimer un impact éventuel sur l’Homme, ce qui est criminel. Stigmatiser une partie de la population, légitimement sceptique et critique sur la stratégie sanitaire du Gouvernement, ce qui est inacceptable. 

🟥 Permettre qu’un mineur puisse se faire vacciner avec l’accord d’un seul de ses parents, sans le consentement de l’autre qui y serait opposé, est un scandale absolu. Le second parent, pourtant tout autant responsable légal de l’enfant concerné, est effacé de l’équation la plus importante de notre temps. C’est prétexte à des déchirements d’une violence inouïe dans les foyers, c’est une intrusion monstrueuse dans l’intimité d’une famille. Est-ce-là une façon de garantir la concorde entre les citoyens pour le Père de la Nation ? Cette décision d’Emmanuel Macron, que dit-elle de son humanité ? De son état d’esprit ? De sa moralité, de sa mentalité ? Il n’a jamais eu d’enfant, sa femme l’a dépucelé quand il avait 15 ans, elle a 24 ans de plus que lui, ce qui est un cas pénal pour n’importe quel citoyen. C’est pourtant présenté comme une belle histoire d’amour par la presse écrite, tiens donc, et fatalement moquée uniquement par des jaloux et des haineux.  

 ✅ Tout ce qui est amené dans cette loi du pass sanitaire est hyper intrusif, d’une part, profondément discriminant de l’autre. Et tout cela est validé constitutionnellement. Délirant.  

✅ Toute la Planète s’est harmonisée en quelques semaines pour décider d’un confinement totalement inédit, jamais vu et jamais fait. Il y a eu concertation en amont. Il y a eu cette réunion à New York le 18 octobre 2019, pour ne pas dire une simulation de gestion de crise d’une pandémie de coronavirus. Le journal « Le Monde » peut affirmer que c’est une fake news, nous en avons vu une partie de nos propres yeux, et Philippe de Villiers le mentionne clairement dans un de ses derniers livres. « Le Monde » touche de l’argent de Bill Gates et comme par hasard, sa ligne de défense de la solution vaccinale est inébranlable. Compter sur leur intégrité journalistique est une utopie, à moins qu’ils ne renoncent un jour à l’argent de certains donateurs. La mort de chefs d’état Africains covidosceptiques, en Tanzanie ou au Burundi par exemple, est troublante. Autant de morts du Covid dans toute l’Afrique que pour toute la France, ça pose question. Le Président haïtien, tué chez lui, dans son lit par un commando ? Il n’avait aucun service d’ordre ? Comment est-ce possible ?

 🟥 Notre quotidien est un cauchemar, non pas à cause du virus, mais du délire d’une poignée de puissants qui compte nous imposer sa vision du futur. Ce projet de Société est un cauchemar, qu’on nous impose pour 0.17% de morts. Klaus Schwab qui parle du covid comme d’une opportunité dans son livre « Covid 19-La grande réinitialisation » ? Nous assumons l’hypothèse d’un plan ourdi en coulisse et dont nous sommes les dindons de la farce. 

✅ De fait, nous réagissons. Comme nous l’avons toujours fait, en nous rassemblant. Nous défilons dans les rues. Massivement qui plus est. Mais cela aussi a été prévu. Peut-être avez-vous entendu parler de cette possibilité d’un fait grave devant survenir d’ici fin aout. Une attaque armée ? Une intrusion importante dans un bâtiment officiel ? L’Elysée pris d’assaut ? D’où sort cette rumeur ? La tentation d’aller chercher Macron doit trotter dans la tête de nombre de nos concitoyens, mais n’oubliez pas que Macron n’est qu’un pantin, c’est une partie du problème, une interface qui passe son temps à jeter de l’huile sur le feu pour faire un écran de fumée, et permettre à ses maitres de continuer d’avancer dans l’ombre, mais pas seulement. Toutes ses déclarations insultantes qui nous sont restées en travers de la gorge ont pour but de nous provoquer. Ce n’est pas juste par gout de la provocation, c’est autre chose. Nous ne devons pas tomber dans ce panneau-là. 

 ✅ Cessons de réagir, mais posons-nous. Réfléchissons puis agissons. Certes l’heure tourne, tout s’accélère. Mais nous ne devons pas nous affoler, et surtout garder la tête froide. Nous avons, à l’Enfer du Décor, l’intime conviction que tout cela ne durera pas. Ce qui est fait par l’homme peut être défait par l’homme. Le mal qui nous est fait avec ces vaccins aura des répercussions profondes sur la population. De toutes les façons possibles. L’élection présidentielle c’est l’année prochaine. C’est, normalement, le moyen juridique, légal, le plus proche et le plus radical pour mettre un terme à tout ce cirque. Mais si nous plaçons une tierce personne sur le trône à la place de Macron qui ne veuille pas redonner sa souveraineté à la France, la sortir de l’influence et des contraintes de l’UE, nous permettons à nos ennemis de continuer leur plan.  

✅ Quel est le plan ? Une société à la Chinoise, sans libre arbitre, de citoyens dociles, une forme d’ordre institutionnalisé, systémique. On parle d’extermination de la population et c’est systématiquement associé à un délire complotiste. Comment imaginer que nos élus, notre élite, nous veuille du mal d’une manière ou d’une autre ? Comment accepter l’idée que nous ayons pu être bernés, manipulés, par ceux qui régissent nos vies et notre quotidien, comment admettre cette possibilité qui ne ressemble pourtant en rien à une théorie débile ? Les adeptes du Nouvel Ordre Mondial ont pour objectif une baisse de la population mondiale : Selon le dernier rapport de l’ONU à ce sujet, la Terre devrait porter 9,7 milliards d’habitants en 2050 et près de 11 milliards en 2100, contre 7,7 milliards actuellement. Mais une nouvelle étude remet en cause cette croissance continue au long du XXIe siècle.Les chercheurs de l’IHME, organisme financé par la fondation Bill et Melinda Gates, qui fait référence pour ses études mondiales en santé publique, prédisent un pic dès 2064, à 9,7 milliards de personnes, avant un déclin jusqu’à 8,8 milliards en 2100.Ce déclin serait lié en grande partie au développement de l’éducation des filles et de l’accès à la contraception qui pourrait faire baisser le taux de fécondité à 1,66 enfant par femme en 2100 contre 2,37 aujourd’hui. Une chute de la fécondité beaucoup plus rapide que ce que prévoit l’ONU.

 ✅ Il y a deux problèmes de fond vis-à-vis de la surpopulation et de notre société consumériste : l’éducation des filles et l’accès à la contraception est une solution de régulation vis-à-vis de la capacité de production de nourriture de la planète, et sa capacité à subvenir naturellement à nos besoins alimentaires. Hors, la surconsommation des pays riches est la première cause de tarissement de nos ressources naturelles. C’est pas que nous soyons plus nombreux le problème, c’est que nous, riches, privilégiés, consommons bien au-delà du raisonnable. Combien de tonnes de nourriture sont jetées chaque jour ? 

✅ Ensuite, transmettre du savoir, des compétences, du matériel permettant aux plus démunis de cette planète de manger autre chose que des galettes de boues quand il ne leur reste que ça sous la main, investir sérieusement, dignement, d’humains à humains, permettrait de mettre un terme à la fin dans le monde. Combien de milliards d’euros sur nos continents sont consacrés à tuer plutôt qu’à faire vivre ? Tout cela est révoltant, et, ô surprise, nous sommes révoltés.   

✅ Il est question que le vaccin tue, et rende stérile. Il est avéré que les vaccins Covid affectent les cycles menstruels, et les femmes enceintes sont encouragées à se faire vacciner. Vu sur BFM, les tests des vaccins sur les rats démontrent que les cellules cérébrales, le cœur et les ovaires sont attaqués. Quid de la fertilité des hommes ? Une confidence d’un de nos contacts avance que chez ces derniers, le sperme soit affecté également, sans que nous puissions le prouver ou le sourcer, cela dit. Mais si les hommes sont épargnés et pas les femmes, pour le problème de surpopulation, la question est réglée.

  ✅ Il y a un plan de dépopulation officiel de l’humanité, clairement. Il est complexe, multidimensionnel, et opportuniste. Il peut être présenté proprement, par Bill Gates et sa Fondation, ou plus sournois, par la volonté folle, ferme, jusqu’au boutiste de vacciner massivement des populations saines.  Mais si dans l’expression de notre raz le bol, de notre colère, de notre incompréhension, nous laissons la situation dégénérer, nous échapper, si nous laissons le chaos s’installer dans l’expression de notre colère, de notre révolte, si une invitation à prendre l’Elysée de force est saisie par certains d’entre nous, Macron pourra instaurer la loi martiale pour rétablir l’ordre, durablement, de façon tout à fait légitime et légale. Aux yeux du monde entier, qui plus est. Interdire les manifestations, les rassemblements, et nous faire voter par correspondance. Toutes les conditions nécessaires pour nous voler une élection digne de ce nom seraient réunies.  

✅ Nous devons continuer à manifester massivement et pacifiquement pour démonter l’image de haineux et de casseurs qu’ils veulent nous apposer, pour prouver que nous ne sommes pas une poignée éparse d’illuminés antivaxx. Nous pouvons boycotter toutes les grandes enseignes qui appliqueront le pass sanitaire, accepter de ne pas aller au cinéma, au resto, en boite, quelques temps. Nous sommes des millions de résistants. Des millions de consommateurs. Nous représentons des milliards d’euros dans LEUR économie. Nous l’avons fait pendant le confinement, ça ne nous tuera pas. 

 ✅ Le Monde nous regarde. Le Monde nous observe. Nous pouvons continuer à inspirer d’autres peuples subissant la même politique sanitaire que nous. Nous pouvons le faire intelligemment et pacifiquement. Nous pouvons avoir un véritable impact sur ce qu’on tente de nous imposer. Sans haine, et sans violence. Nous sommes le Peuple des Lumières. Soyons brillants. 

Groupe secondaire en cas de censure : https://www.facebook.com/groups/4230962916996093/

 ✅ Sources :   https://www.saisirprudhommes.com/fiches-prudhommes/loi-macron-la-reforme-du-code-du-travail
https://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/le-licenciement-economique-facilite-a-partir-du-1er-decembre_1855215.html
https://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2016/03/15/sur-la-loi-travail-emmanuel-macron-n-est-pas-pret-de-rendre-les-armes_4883268_1656968.html
https://aoc.media/opinion/2019/12/16/le-gouvernement-supprime-la-pauvrete-oups-pardon-lobservatoire-de-la-pauvrete/
https://www.bfmtv.com/societe/plus-de-10-millions-de-pauvres-en-france-en-2020-les-previsions-alarmantes-du-secours-catholique_AV-202011140048.html
https://www.francetvinfo.fr/economie/immobilier/immobilier-indigne/bientot-plus-de-10-millions-de-pauvres-en-france-selon-le-secours-catholique_4178487.html
https://fr.news.yahoo.com/pass-sanitaire-vaccination-soignants-conseil-141109041.html
https://www.lavoixdunord.fr/875498/article/2020-10-06/bigpharma-puces-5g-les-cinq-theories-complotistes-sur-le-covid-19-les-plus
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/04/25/on-avait-raison-chez-les-complotistes-l-art-du-triomphalisme-selectif_6077975_4355770.html
https://labo.societenumerique.gouv.fr/2017/09/25/teletravail-ou-en-sommes-nous/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *