Le troc, 30 produits à stocker avant qu’il ne soit trop tard !

En cas de rupture de la normalité, il est toujours bon d’être préparé. S’il ne se passe rien tant mieux, ce sera un plus en cas d’augmentation des produits. Dans le cas contraire, ça peut permettre de passer le cap.

Illustration 123.rf

Salut Camarade,

Dans ma précédente lettre, je t’expliquais les avantages et les inconvénients du troc en situation dégradé

Aujourd’hui, on va voir quels sont les produits les plus intéressants à troquer quand tout manque.

Et donc à stocker AVANT qu’ils ne commencent à manquer !

L’idée n’est pas d’enrichir au marché noir, mais de t’en sortir en cas de problème.

Première nécessité > confort > plaisir

En cas de grave rupture de l’approvisionnement, les valeurs des biens changeront radicalement.

Le prix des biens non essentiels et de luxe (comme les smartphones) vont s’effondrer.

A l’inverse, le prix des ressources vitales (comme l’insuline) va exploser.

Globalement, il y a trois types de biens qui seront intéressants à échanger.

Les biens de première nécessité, ceux qui nous sont vitaux dans la vie quotidienne. Comme la nourriture, les médicaments ou l’essence.

Les biens de confort, qui améliorent notre quotidien, mais ne sont pas indispensables. Comme le savon, les tampons hygiéniques ou les piles.

Les biens de plaisir, qui améliorent le moral. Comme le tabac, l’alcool ou le café.

Stockes ce que tu utilises !

Il faut être réaliste, le risque d’un effondrement généralisé est faible et nous n’avons pas des moyens financiers illimités.

En stockant ce que tu ne consommes pas au quotidien, tu vas immobiliser de l’argent, voire en perdre si ces produits sont périssables.

C’est bien plus intéressant de stocker ce que tu utilises régulièrement.

Quand tout va bien, tu as un ou deux ans d’avance et tu fais tourner ton stock.

En cas de problème, ça te fait un stock de biens intéressants à troquer.

La liste des produits à stocker

Le plus intéressant à stocker, ce sont les produits qui se conservent sur le long terme et qui ne valent pas grand chose aujourd’hui.

Voici la liste de base à compléter avec tes besoins personnels :Alimentaire : huile, sel, sucre, farine, miel, bouillon en cube, lait en poudre.Hygiène : savon, dentifrice, tampons hygiéniques.Médical : bétadine, biafine, aspirine, ibuprofène, iode.Électronique : piles, lampes de poche, panneaux solaires portables.Matériel de survie : filtres à eau, couteaux, réchauds.Armement : armes, munitions.Plaisir : alcool, tabac, café, bonbons.Divers : briquets, essence, bougies.
2 conseils pour échanger en (relative) sécurit

Tu as besoin de quelque chose et tu as de quoi troquer.

Ok, mais comment faire pour que l’échange se passe bien ?

1 – Fais profil bas. En cas de rupture de la normalité, ton stock attirera les convoitises. S’il a du mal à nourrir ses enfants, ton voisin peut rapidement se transformer en cambrioleur.

2 – Ne troque qu’au sein d’un réseau solide. Plus la situation est tendue et plus la violence risque de s’installer. Si tu ne troques qu’avec des personnes que tu connais bien, tu limites le risque.

D’où l’importance de te créer un réseau d‘entraide AVANT la crise.

Prépare-toi !

Tu peux donner ta propre liste et tes conseils dans les commentaires : 

Source : https://apprendre-preparer-survivre.com/le-troc-30-produits-a-stocker-avant-quil-ne-soit-trop-t

One comment

  • Bonjour les amis 🙂
    Les tampons hygiénique c’est de la merde plain de salmonelle et autres joyeusetés et ça prend plein de place inutile dans une optique de situation de survie… Alors que la cup, c’est plus sûr et ne prend pas du tout de place..

    Puis les filles n’oubliez pas de stocker du vernis à ongles, bâton de rouge à lèvre et autre fard à paupière ! Et du BB crème aussi oups… Car rester belle est très important pour garder le morale et le respect de soi même.

    Akasha.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *