Stop à l’élevage intensif des poulets..

Nous sommes des omnivores, manger de tout ce que nous faisons mais, il y a une chose que beaucoup veulent ignorer, c’est l’enfer que vivent les animaux destinés à notre alimentation. Un bon poulet rôti est alléchant, ce « bon » poulet rôti est en fait un bloc de souffrances inouïes, comment dans ces conditions, peut-on dire que ce poulet est « bon » pour la santé et nourrissant ? Il en est de même pour tous les animaux élevés et tués dans des conditions abominables pour notre alimentation. Ce n’est pas une incitation au véganisme, (quoi que) c’est surtout un appel pour une prise de conscience au respect que nous devons à toutes ces espèces sacrifiées. Ces pratiques ne peuvent durer que parce que nous achetons, acceptons, les industriels seraient obligés de changer leurs pratiques, si tous nous refusions cette abomination. Il est question de la marque DUC, mais les autres sont-elles vertueuses ? Volti

******

Source et voir les images L214

Poule pondeuses, ce n’est pas mieux

Pour les poules pondeuses illustrées ci-dessus, ce n’est pas mieux

Réalisée en avril 2019, l’enquête dévoile les conditions de vie des poulets dans deux élevages distincts sous contrat avec la marque DUC. L’un des élevages se trouve dans l’Aube, l’autre dans l’Yonne, tout près du siège social de DUC à Chailley. Les poulets sont entassés par dizaines de milliers dans des bâtiments fermés sans fenêtre.

Dans l’élevage de l’Yonne, les poulets sont ramassés par une machine, une sorte de moissonneuse à poulets. Aspirés sur des tapis roulants, les poulets sont ensuite propulsés et entassés dans des caisses de transport. Lorsqu’elles sont surchargées, les employés attrapent les poulets par les pattes et les jettent brutalement à terre.

Association L214

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *